Au lendemain du premier tour des élections législatives 2017…

Au lendemain du premier tour des élections législatives 2017, Europe Écologie – Les Verts du Tarn reconnait que la «vague» macroniste a submergé le département comme le reste de la France. Sur les trois circonscriptions, les candidats de la République en Marche sont en mesure de l’emporter, face au FN ou à LR. Sur les terres de Jaurès et de Sivens, il n’y a plus de député socialiste – et il n’y aura pas d’élu-e écologiste.

Notre résultat dans le contexte actuel reste honorable, et nous remercions les électeurs qui ont voté pour EELV pour que leur sensibilité écologiste soit représentée à l’Assemblée Nationale. L’écologie politique ne s’arrête pas au tri des ordures ou à la prise de conscience du réchauffement climatique, c’est un changement de cap par rapport au modèle libéral, productiviste, à celui de la croissance et de la consommation qui détruisent la planète. L’Assemblée Nationale qui se profile n’ira dans cette direction malgré la bonne volonté de Nicolas Hulot. Nous continuerons à nous battre pour faire progresser l’écologie politique, dans la rue, dans les urnes, dans les institutions et les collectivités.

Pour cela, il nous faut maintenant reconstruire une gauche écologique et sociale qui s’impose dans le champ politique français. La conscience existe, donnons-lui les moyens de s’exprimer. Il sera nécessaire de dépasser les divisions actuelles qui ont vu le jour, et convaincre tous nos partenaires possibles que le travail dans le dialogue, l’écoute, le respect de l’autre est la seule voie pour y parvenir. Nous parviendrons à créer un espoir de changement véritable et à faire reculer, nous le souhaitons, le vote FN.

Bien entendu, dans cet objectif, nous continuerons nos combats écologistes sur nos territoires, car c’est dans l’action sur le terrain que nous bâtissons notre crédibilité et que nous convainquons les citoyens, contrairement à beaucoup de futur-e-s députés qui se satisfont de surfer sur une vague dépourvue de projet politique ou de solutions viables pour nos territoires.

EELV Tarn et les candidat-e-s EELV-Tarn et leurs remplaçant-e-s Julia Rivet, David Kowalczyk, Pascal Pragnère, Anne Laure Azéma, Stéphane Deleforge, Nicole Fréchou

Remonter