Les candidats écologistes interpellent Thierry Carcenac

Pour cette campagne des législatives 2017, Europe Écologie Les Verts a investi trois candidats(e) s dans le Tarn. Honneur aux femmes avec Julia Rivet en lice dans la première circonscription, aux côtés de Pascal Pragnère sur la seconde circonscription et de Stéphane Deleforge investi dans la troisième circonscription du département.

Hier, ils n’étaient pas six mais cinq devant le conseil départemental. En effet, en l’absence de Julia Rivet, retenue sur Lacaune mais remplacée par son suppléant David Kowalczyk, ce sont Pascal Pragnère et sa suppléante Anne-Laure Azéma accompagnés de Stéphane Deleforge et sa suppléante Nicole Fréchou qui ont fait acte de présence et de résistance. La campagne a certes été évoquée, notamment via l’actualité et la sortie des USA de l’accord de Paris que Nicolas Hulot voudrait inscrire dans la constitution, mais les candidats écologistes ont adressé hier un courrier à Thierry Carcenac relatif à «la présence de tags commis le 9 septembre 2014 par des zadistes, adversaires au projet de barrage de Sivens».

Selon Stéphane Deleforge, «offrir au regard du visiteur de l’hôtel du département un graffiti de protestation déposé au moment de la crise de Sivens en l’accompagnant d’une plaque officielle dénonçant les dégradations n’a symboliquement qu’un but : décrédibiliser les opposants à votre volonté inflexible de construire ce barrage, dont la mort d’un homme, a fini par révéler le caractère disproportionné. Nous vous demandons solennellement de faire disparaître ce graffiti et la plaque qui l’accompagne.» L’autoroute Castres-Toulouse et le circuit d’Albi seront très certainement l’objet de débats dans la suite de la campagne, d’ici au 9 juin.

Remonter