Pascal Pragnère porte la voix de l’écologie politique

Europe Ecologie les Verts a investi le conseiller municipal albigeois Pascal Pragnère sur la 2e circonscription (Albi-Gaillac-Carmaux). L’élu écologiste, âgé de 45 ans, se présente en tandem avec Anne-Laure Azéma, Albigeoise de 40 ans, enseignante en allemand.

«Homme de terrain et de dossier», Pascal Pragnère mène depuis plusieurs mois bataille contre les nuisances sonores du circuit d’Albi. Mais son programme ne s’arrête pas là. Le candidat écologiste s’insurge contre «les grands projets inutiles et imposés comme l’autoroute, les Portes du Tarn, le Leroy Merlin à la Renaudié». Pascal Pragnère défend une «démocratie de la transparence et de l’éthique». Le candidat Europe Ecologie veut maintenir les écoles rurales, encourager la création culturelle sur tout le territoire et éviter les «déserts médicaux». La lutte contre la pollution est évidemment au cœur de son programme avec, par exemple, le souhait de développer à Albi les transports collectifs non polluants. Sur l’économie, Pascal Pragnère défend l’abaissement du temps de travail à 32 heures, un revenu universel «qui va plus loin que ce que propose Benoît Hamon», un temps partiel «choisi et non imposé», le développement des coopératives…

Déjà candidat sur plusieurs scrutins, l’écologiste a recueilli 11 % des voix aux dernières départementales sur Albi-Centre. Il espère faire entendre la voix de l’écologie politique, tout en taclant la candidate socialiste «qui s’affiche comme l’héritière de Jacques Valax, soutenue par Carcenac alors que la politique du département va l’encontre des préoccupations écologiques.»

Le programme du candidat est sur internet http ://pascalpragnere.aveclecologie.fr

Remonter