Les Portes du Tarn



  1. ZAC Portes du Tarn : pétrole et cassoulet, la totale !

    On nous avait vendu une ZAC nouvelle génération. Une première en France. « Tournant le dos aux fonctionnements des ZAC classiques, (le parc d’activité) se présente comme un écosystème où tous les acteurs s’accordent, et collaborent autour d’exigences environnementales élevées, servant à la fois leur intérêt et celui de la collectivité 1». « A notre connaissance il n’existait pas jusqu’alors, d’exemple de parc d’activités ayant intégré les principes de l’écologie industrielle dès la phase de conception 2». …

    Lire la suite
  2. ZAC Portes du Tarn : de lapa(g)lissades en lapa(g)lissades

    Ce que nous appelons encore la SPLA les Portes du Tarn (en attendant soit sa dissolution finale soit sa mutation mystérieuse) est une structure pleine de ressources créatives. Nous avions déjà noté sa capacité à contredire les annonces qu’elle avait elle même formulées1. Non seulement elle persiste dans cet exercice, mais elle y rajoute une compétence nouvelle : faire prendre des vessies pour des lanternes. …

    Lire la suite
  3. ZAC Portes du Tarn : quoi de neuf sous le soleil ?

    Bien que la campagne électorale batte son plein à Saint Sulpice, on ne pourra pas reprocher à la SPLA 81 de manipuler les débats : silence radio. Rien sur les projets qui étaient brandis en trophée cet été lors de l’inauguration de la ZAC des Portes du Tarn. Le seul discours servi ces temps ci est : « c’est un projet qui s’inscrit dans la durée » (formule choisie par M. Carcenac pour son départ et reprise par son successeur au Conseil Départemental). Comprenez, à vue d’échéances électorales, il n’y aura rien de nouveau sous le soleil de Saint Sulpice. …

    Lire la suite
  4. ZAC Portes du Tarn : « cause toujours »

    A voir l’actualité de la SPLA 811, nous comprenons que ses dirigeants se convertissent. Divan convertible en l’occurrence puisqu’il n’est question que participations à des salons où l’on cause. Certes entre Buzet dans un no man’s land institutionnel et Saint Sulpice en plein chaos électoral, on peut compatir : promouvoir la ZAC ne doit pas être simple. …

    Lire la suite
  5. ZAC Portes du Tarn : grandes pompes et petits souliers

    Nous ne sommes plus à un paradoxe près. Jeudi, messieurs Carcenac, Bonhomme et Chorro organiseront une inauguration festive de l’échangeur n°5 de l’A68 (échangeur des Portes du Tarn). Pour l’ouverture officielle de ce symbole du libre échange, nous apprenons que les entrées seront particulièrement filtrées et que les forces de l’ordre seront bien visibles. Les 35 millions € engloutis dans le bitume de cet échangeur (et le pont au dessus de la voie ferrée) sont bien sortis des poches des contribuables locaux mais il n’est pas prévu qu’ils soient de la fête… Démocratie participative1, quand tu nous tiens ! …

    Lire la suite