SIANE : le jeu des 7 erreurs

A la SPLA 81 on sans doute l’esprit un peu taquin. En tout cas, le responsable des annonces publiées sur le site dédié à la ZAC des Portes du Tarn semble joueur. Voici qu’il nous propose une nouvelle version du jeux des 7 erreurs.

Comparez ces deux annonces publiées par la SPLA concernant sa participation au salon SIANE 20181. La version de gauche date du 26 septembre, l’autre est celle qui l’a remplacée à partir du 12 octobre (20h06 pour être précis).

Saurez vous débusquer la principale différence entre ces deux versions ?

Pendant 3 jours, notre équipe vous donne rendez- vous, sur le stand (4H03), pour vous présenter notre offre et les atouts de notre parc d’activités de 200 ha situé aux portes de Toulouse.

Pendant 3 jours, notre équipe vous donne rendez- vous, sur le stand (4H03 – Hall 4), pour
vous présenter les atouts de notre parc d’activités de 200 ha situé aux portes de Toulouse.

– Un emplacement stratégique à seulement 10 minutes de la métropole,
– Un accès direct avec l’A68 (Albi-Toulouse) via l’échangeur n°5.
– 77 ha de foncier cessible et près de 70 000 m2 d’immobilier logistique,
– Des tarifs attractifs

– Un emplacement stratégique à seulement 10 minutes de la métropole,
– Un accès direct avec l’A68 (Albi-Toulouse) via l’échangeur n°5.
– 77 ha de foncier cessible et plusieurs projets en cours dont une plateforme de 70 000 m2 d’immobilier logistique,
– Des tarifs attractifs

Enfin, mercredi 24 octobre, les commercialisateurs, spécialistes de l’immobilier et de la logistique seront conviés à une réunion de présentation par le promoteur JMG PARTNERS de sa future plateforme logistique qu’il réalisera sur notre parc d’activités en 2019.

Programme et temps forts du mercredi 24 octobre : Cette année, nous ferons un focus sur le promoteur JMG PARTNERS qui réalisera dès 2019 une plateforme de logistique industrielle sur Les Portes du Tarn. Nous profiterons du salon SIANE, pour convier nos partenaires de l’immobilier et de la logistique à une réunion de présentation de ce projet d’envergure « TERRA 2 », de 10h à 12h. D’une superficie de 70 000m2, ce bâtiment dernière génération (BREEAM Very Good), est d’ores et déjà proposé à la vente ou à la location. Cette réunion sera l’occasion pour Jean-Michel Jédelé, Directeur associé de JMG, de détailler le programme et les différentes prestations offertes par cette opération d’envergure.

Avant de donner la réponse, nous nous permettons de constater que l’usage du futur de l’indicatif est conservé pour conjuguer le verbe « réaliser » : « …qu’il réalisera sur notre parc d’activités en
2019 »(première version), « …JMG PARTNERS qui réalisera dès 2019…. » (seconde version). Nous savions qu’à la SPLA 81 il y avait des « sachants », nous comprenons qu’il y a aussi des « voyants » capable de prédire l’avenir, complètement indifférents à l’enquête publique en cours (observations du public et avis de Mme Zuili, commissaire enquêteur). Ce constat en dit long sur l’importance accordée à l’exercice démocratique que constitue l’enquête. Malheureusement, nous ne sommes pas surpris : l’enquête publique sur la ZAC les Portes du Tarn en 2013 avait été ,elle aussi, dénigrée puisque même les réserves formulées par les commissaires enquêteurs ont été ignorées.

Réponses au jeu de la différence :
Dans la première version, il n’est question que de plateforme logistique. Dans la seconde version, la plateforme se transforme : elle est « plateforme logistique » dans la première partie du texte (70 000 m2 d’immobilier logistique,) puis elle devient « plateforme de logistique industrielle » (qui réalisera dès 2019 une plateforme de logistique industrielle). Un petit mot qui n’est pas un détail et qui veut dire beaucoup. La vocation industrielle de cette ZAC renaît artificiellement avec le projet TERRA 2.

Probable que vous n’ayez pas le cœur à jouer. Rassurez vous, nous non plus. Surtout quand il s’agit de trahir la réalité. Le projet soumis à enquête publique n’est pas une plateforme de logistique industrielle : « Ce bâtiment est destiné à être proposé en location à des professionnels de la logistique ou de l’entreposage de produits de la grande distribution ou de la grande consommation2 ». Nulle mention d’activité industrielle. Au cours de la réunion publique, il a surtout été question de e-commerce. Nous avons bien compris que la qualificatif industriel est un trompe l’œil que s’autorise la direction de la SPLA 81 pour masquer un reniement.

Autre contrevérité introduite dans la seconde version : ce bâtiment n’est pas proposé à la vente mais uniquement à la location. C’est également ce qui est écrit (cf citation précédente) et ce qui a été dit à plusieurs reprises au cours de la réunion publique.

Quant à savoir si il s’agit d’un bâtiment dernière génération, nous avons un doute pour savoir s’il faut prendre cette formule au sens propre ou sens figuré. S’il s’agit de nous dire que ce bâtiment est high tech, ce serait un mensonge de plus : en l’état du projet, c’est un bâtiment énergivore construit avec des matériaux aux bilans carbone médiocres. S’il s’agit de nous faire comprendre que c’est pour une dernière et ultime génération humaine, nous pouvons craindre que ce soit crédible puisqu’il nous engage un peu plus vers le dérèglement climatique.

1 https://www.portesdutarn.fr/retrouvez-siane-23-25-octobre/

2 p2 du document AU6 « note de présentation non technique du projet »

EELV Lavaur – Graulhet – Saint-Sulpice

Remonter